Florent

Copie de SMRCe Dimanche, nous nous sommes retrouvés, avec Florent, sur le circuit LFG.

Une journée particulièrement belle malgré une certaine fraîcheur le matin. Les « épreuves » qui se sont succédées l’ont vite réchauffé et nous avons pu parcourir une centaine de bornes ponctuées par quelques thèmes de difficulté du quotidien motardesque.

Sa connaissance de sa conduite ne l’a pas empêché de se rendre compte que, lorsque les (mauvaises) habitudes sont installées, il est plus difficile de ressentir la mise en danger. Heureusement que son comportement en conséquence, minimise les risques…mais il ne les annule pas.

Nous retiendrons qu’une connaissance approfondie sur les lois physiques de la moto lui permettrait une plus grande sérénité. Et quand on n’a pas le droit de chuter, comme c’est son cas, ça met un sacré coup de pression…


 

DépasséLorsque nous sommes concentrés sur une « action » à effectuer sur la route (dépassement), nous pouvons parfois perdre « de vue » des éléments essentiels à notre sécurité. Dans ce cas là, pas de précipitation et méfiance, le coup de « klaxon » n’est pas loin et peut nous effrayer. L’importance n’est pas de « croire », mais d’être « sûr ». C’est ça aussi le Coaching version SMR (Savoir Mieux Regarder…).

 


Penché

Je ne connais pas de motard qui ne se soit jamais arrêté en vrac. En général, ça se termine…comme on peut. Mais c’est quand les moments sont « faciles » qu’il faut s’appliquer et ainsi prendre les bons automatismes qui nous permettront, le cas échéant, d’être « moins pire » dans l’urgence. C’est ça aussi le Coaching version SMR (Savoir Mieux Répéter…).

 


 

StoppéSur la route, nous commettons parfois des imprudences qui ne nous paraissent pas comme telles. Anticiper face à un stop où l’arrêt est absolu en est une. Pensons que ceux qui nous suivent peuvent avoir tendance à « mimer » nos anticipations mal placées, et quand ils relèvent les yeux… Une grande prudence est de mise lorsqu’on roule en groupe. C’est ça aussi le Coaching version SMR (Savoir Mieux Respecter…).

 


SouffléLorsque notre regard « s’enferme » à proximité immédiate de  la moto, notre cerveau a du mal à traiter les informations qu’il ne détecte pas. L’analyse devient une devinette. La décision une roulette russe et l’action n’est pas des plus efficaces. Dans ces cas là, on a tendance à se mettre en « apnée », c’est ça aussi le Coaching version SMR (Savoir Mieux Respirer…).