LES STAGES

Copie de SMR-NOIR« Enquiller des bornes pour faire le plein ou faire le plein pour enquiller des bornes ?… Telle est ma question ».

Citation motardesque tirée de « Helmet »


C’est par cette « citation » (de moi-même) que « j’introduis » cette page explicative sur les différentes possibilités qui nous permettront de faire un bout de route ensemble.


Sur la route, nous conduisons de manière à peu près similaire (code de la route, apprentissage initial), mais nous ne sommes pas forcément poussés par les mêmes motivations : instinct, soif d’adrénaline, appréhension, dépassement de soi-même, connaissance, routine,…etc.

Arriver à se dire que nous avons besoin d’aide pour nous sentir mieux sur la route correspondrait à vouloir faire une psychanalyse. Loin de moi l’envie de jouer au psychologue, je n’en ai pas la prétention. Par contre, je suis convaincu que, lorsqu’on se connait bien (ça c’est votre boulot…) et qu’on connait bien sa machine et son mode de fonctionnement, la situation d’urgence à laquelle nous n’étions pas préparés, va être moins pire. Ou mieux, elle n’arrivera pas.

« Ce n’est pas l’aptitude à bien réagir dans l’urgence qui fait les bons motards, c’est la capacité à ne jamais s’y mettre »


Voici les différents moyens qui vont nous permettre de mieux nous connaître et ainsi, d’optimiser les objectifs que nous nous fixerons.

Dans une courbe, plusieurs trajectoires sont possibles. Les éléments qui suivent vont nous permettre de négocier une « trajectoire idéale ».


Vous vous tâtez

L’appel téléphonique pour me faire part de vos préoccupations motardesques. Il n’engage à rien et permet de sentir si ça accroche ou pas. C’est un premier dialogue très intéressant car il pose déjà quelques fondations.

ou

L’envoi d’un e.mail, quant à lui, est plus simple. Vous pouvez indiquer vos préoccupations motardesques. Suivant leur nature, je m’engage à répondre rapidement.


Vous n’arrivez pas à savoir si vous êtes concernés

— Cela ne concerne pas que les « nouveaux conducteurs » qui n’ont pas encore les automatismes des motards, dits, « expérimentés« , qui eux, ont parfois laissé s’immiscer dans leur conduite de tous les jours, des habitudes auxquelles ils ne prêtent plus attention, mais qui fragilisent leur sécurité sur la route.

— Ça ne concerne pas non plus que les « humbles » qui sont en permanence dans la recherche de la perfection, pour ne pas « gêner » ceux qui sont plus « véloces » et « savent » maîtriser toutes les situations, en rajoutant parfois une petite couche d’exagération dans la prise de risque… « ça passait, c’était beau  » .

— Ça ne concerne pas non plus que les « adultes » qui ont « passé l’âge des …n’ries » et qui essaient d’être un exemple pour leurs enfants. Leurs « enfants » qui roulent en scooter, et qui, eux, aimeraient parfois comprendre tout simplement pourquoi ils sont tombés alors qu’ils étaient presque arrêtés.

Heureusement, « jusque-là, tout va bien » Mais demain ?


Vous êtes concernés mais avez peur de tomber sur l’arnaque du siècle

Le 1er rendez-vous (chez vous, dans un bar ou dans tout autre endroit qui vous convienne), nous permettra de faire un « état des lieux » plus précis sur vos besoins, et la manière de mettre en place la formule la plus adaptée.


Vous avez tous les éléments mais vous manquez d’analyse concernant votre conduite

Le Diagnostic-1ers conseils est ma nécessité à vous connaître dans votre utilisation pratique habituelle de la moto. C’est la pierre angulaire d’une aventure qui se veut constructive. Il est précédé d’un questionnaire concernant vos « convictions » sur quelques notions dynamiques liées à votre machine. Mais pas que…

Il se passe sur une 1/2 journée et peut se faire soit en version randonnée (grande partie sur la route), soit en version sécurité (grande partie sur une aire dédiée). Il est agrémenté de passages mettant en valeur les aptitudes de chacun à réaliser des actions communes du quotidien motardesque. Les questions commencent à « tomber » avec les 1ers conseils.

Pas question pour moi de vous apprendre à conduire.

Débriefing à chaud.

Envoi dans les 48h d’un bilan personnalisé répondant à votre besoin, ou à ce qu’il ressort d’important pour votre sécurité.  Proposition, et plus si affinité…


Vous savez maintenant de quoi vous êtes capables et voulez aller plus loin

Définition d’une formule et de son déroulement éventuel, correspondant à l’analyse effectuée.

Tout est pris en compte :

lieux divers et variés pour coller aux besoins,

votre disponibilité,

aménagement du timing si vous êtes sujet à vite fatiguer,

évolution progressive dans les exercices,

aucune obligation d’exercice,

— bilan permanent…


Et si vous (êtes arrivé jusqu’ici et que vous) voulez un aperçu de certains stages, cliquez ici > > > > >