Stéphane

Je ne boude pas mon plaisir en sachant que des « personnages » qui œuvrent pour une meilleure sécurisation sur la route, n’hésitent pas à venir se remettre en question pour effectuer un petit diagnostic de leur « niveau ». C’est le moyen le plus « abordable » pour lier plaisir et sécurité alors, ne nous gênons pas.

Habitué des exercices que nous « soumettons » à nos stagiaires lors des journées que nous « distillons » dans le cadre des stages Afdm, Stéphane s’est plié au « jeu » et a passé les différentes « épreuves » avec une certaine décontraction. Sa conduite « naturelle » est tout sauf dangereuse, mais il faut parfois se méfier du risque qui n’est jamais là où on l’attend. Des automatismes, d’apparence bons, peuvent parfois se révéler sournois.

Ne pas attendre d’être dans l’urgence pour évaluer ses aptitudes à gérer le « pire », telle doit être LA devise.

La dernière séquence