Vivatech

   Les 24, 25 & 26 Mai 2018, avait lieu le salon Viva-tech à la porte de Versailles. C’est un grand rendez-vous…vers le futur. Je sais, vous vous demandez ce que ma modeste personne et son activité motardesque pouvaient avoir comme raison pour être à ce salon de haute technologie, moi qui ne jure que par les carburateurs, les freins arrières qui n’agissent QUE sur le frein arrière et les robinets d’essence (j’ai arrêté de jurer par les cylindres à trous…) ?


Initiation à la conduite des scooters électriques en libre service pour la société COUP


C’est avec plaisir que j’ai pu accueillir divers futurs utilisateurs de ce scooter qui fleuri dans la capitale. J’en ai aussi profité pour parfaire mon anglais, car là-bas, tout le monde parle la langue de Shakespeare (moi je suis plutôt à « expirer » quand il faut s’y mettre, mais bon…).


Après avoir installé un petit parcours que j’ai pu tester (voir vidéo), les « clients » ont afflué en nombre et je vous assure, que ça s’enchaînait par groupe de 5 non-stop.

Pas de chutes, mais quelques « protections rapprochées » sur certaines personnes qui n’avaient pratiquement jamais fait de vélo.

J’ai eu l’autorisation de demander la permission d’espérer essayer un deux-roues d’un genre particulier. Entendez par là que j’ai voulu juste faire un tour sur l’engin de nos « voisins » de stand. J’ai eu beau insister, organiser des petits runs à 2, des courses de lenteurs avec eux, ils ne m’ont pas autorisé car c’était un prototype. 


J’avais prévu d’aller faire un tour dans le salon pour voir de quoi sera fait demain, hé bien je n’en ai pas eu le temps. J’y retournerai…dans le futur.